Nyepi et Ogoh-Ogoh origines et significations :

Nyepi, aussi appelé Jour du Silence, marque le nouvel an du calendrier Saka à Bali. C’est l’occasion pour les Balinais hindou de se connecter avec le dieu suprême et de faire une introspection. Ce jour marque le retour de la pureté après une année d’impuretés accumulées. Dés 6H du matin jusqu’au lendemain matin à la même heure, le silence doit être observé partout sur l’île afin de faire croire aux démons que Bali est déserte. Tout le monde reste chez soi, les déplacements sont interdits y compris pour les non hindouistes. L’électricité, la télévision et la radio sont interdites. Exceptionnellement cette année à cause du coronavirus l’internet est maintenu. Même l’aéroport de Bali sera fermé pendant 24H ! Ce qui reste unique au monde pour un aéroport international. 

 

Trois jours avant Nyepi, les festivités commencent avec Melasti. Tous les balinais portent les représentations des dieux de leurs temples au fleuve ou à la mer pour pour les purifier : c’est l’occasion d’assister à de magnifiques processions. 

Le veille de Nyepi à lieu la procession des Ogoh-Ogoh. Ces grandes statues en papier mâché ont la forme d’êtres mythologiques, elles sont exhibées à la tombée de la nuit dans les rues et chaque Banjar défile en faisant le plus d bruit possible afin d’éloigner et d’effrayer les démons.