Explorons ensemble la signification des offrandes si importantes à Bali

À Bali on vénère principalement Brahma, Shiva et Vishnou . Mais à Bali il existe un Dieu
suprême qui englobe tout le « surnaturel » : Sang Hyang Widhi .

La pratique des offrandes est quotidienne et préparées à la main.

Plusieurs fois par jour elles sont déposées dans les maisons, les rues commerces et bâtiments officiels.
Ces offrandes sont appelées Segehan (au sol) et Cenang Sari (en hauteur et dans les
autels).

Les Segehan pour calmer les seins et les Canang Sari pour faire plaisir aux ancêtres et aux Dieux.

Les balinais redonnent ainsi en remerciement aux Dieux ce qu’ils reçoivent d’eux. Dans ces paniers en feuilles de palmiers on peut trouver : du riz, des cigarettes, des biscuits, de l’encens, des fleurs.
Les volutes d’encens se not moyen de faire parvenir l’offrande aux esprits, d’où une
gestuelle particulière des mains qui permet de dégager les effluves de l’encens .

Si vous marchez sur une offrande : pas de panique ! Ce qui est important aux yeux des balinais c’est l’acte de faire l’offrande.

Gebogan est aussi un autre type d’offrandes avec des fruits et des fleurs : portée sur la tête souvent par les femmes , et présentées dans des paniers avec une superposition de fruits érigée en tour.

Étant fasciné à mon arrivée par ces rituels il était important pour de comprendre leurs
significations et c’est encore plus beaux maintenant !